Pourquoi fait on la guerre aux pailles en plastique ?

Tous les jours, nous jetons en France 8,8 millions de pailles en plastique. Au niveau mondial, la quantité s’élève à 1 milliard, de quoi faire 5 fois le tour du monde ! Ce petit tube en plastique est un véritable fléau pour l’environnement. Facilement emportées par un coup de vent ou par la pluie, les pailles se retrouvent dans les cours d’eau ou sur la côte et finissent dans l’océan. Les animaux marins et les oiseaux les confondent avec de la nourriture et les ingurgitent. Le plastique qui s’accumule dans leur estomac n’est pas comestible et quand nous mangeons du poisson, ces dérivés du pétrole se retrouvent dans nos assiettes !

En Europe, sur 10 déchets marins retrouvés, plus de 7 sont des objets en plastiques à usage unique, comme les pailles, les cotons-tiges ou les bouteilles. Les nombreuses vidéos et images qui circulent sur la toile nous montrent l’urgence de la situation. D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans, si nous continuons à ce rythme.

La petite taille des pailles les rend presque impossibles à recycler, elles polluent gravement les océans et cause la mort de nombreux animaux. Lorsqu’une tortue mange un morceau de plastique, il y a 22% de risques que cela engendre son décès. Cette matière met entre 100 et 1000 ans à se dégrader. L’utilisation d’une paille, qui ne dure que quelques minutes, vaut-elle ce coût écologique ?

Cocktail

Les industries incriminent les consommateurs en disant qu’ils ne font que répondre à une demande et que ce sont nos comportements qui sont à l’origine du problème. Chaque année, ces filières de fabrication de plastique augmentent de 8% leur production. C’est donc de notre responsabilité et de notre devoir de nous mobiliser et de changer nos habitudes de consommation pour réduire cette pollution. En France, l’interdiction des pailles en plastique sera effective en 2021, n’attendons pas cette date butoir et agissons dès aujourd’hui. Arrêtons d’utiliser ces objets jetables à usage unique pour sauver les océans et préserver les animaux qui souffrent à cause de nos déchets plastiques.

Par quoi remplacer la paille en plastique ?

Une paille c’est parfois pratique, par exemple pour boire un cocktail ou une boisson avec beaucoup de glaçons. Et avouons-le, ça donne un petit côté festif, mais n’oublions pas que l’emploi de ce petit objet est plus une habitude qu’une nécessité !

Il existe des alternatives réutilisables et plus respectueuses de l’environnement. Le coût de celles-ci peut parfois vous paraitre élevé par rapport au prix d’un paquet de pailles classiques. En rapportant votre consommation à l’année, vous vous rendrez compte que vous ferez assez vite des économies, sans oublier que votre impact environnemental qui sera fortement réduit grâce à ce petit investissement.

Paille en inox

La paille en inox est certainement la solution la plus durable pour remplacer celles à usage unique. La robustesse de ce matériau en fait l’alternative avec la durée de vie la plus longue. Vous pouvez aisément la mettre dans votre sac pour la prendre partout sans avoir peur qu’elle ne se brise. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’inox ne donne pas de goût métallique à vos boissons.

Ces pailles sont faciles à laver, il suffit de les rincer après utilisation et de les mettre au lave-vaisselle ou de les nettoyer avec le petit goupillon qui est généralement fourni lors de l’achat.

Si vos enfants ont tendance à mordiller les pailles, faites attention, car ils peuvent se faire mal aux dents avec ce matériau. Soyez également attentif si vous souhaitez l’utiliser pour des boissons chaudes, car l’inox conduit la chaleur !

Paille en bambou

Une paille en bambou est 100% naturelle, elle est donc biodégradable et ne pollue pas. Vous pourrez également trouver une version plus européenne fabriquée avec du roseau. Si c’est une bonne alternative au plastique, la durée de vie de la paille en bambou reste plus courte que la version en inox. Ce matériau est plus fragile et demande plus d’attention, car il peut se briser.

Cette paille reste hygiénique, car elle se lave, mais son nettoyage peut être compliqué par la surface inégale du bambou.

Elle sera plus adaptée aux personnes n’utilisant qu’occasionnellement des pailles ou pour les enfants. Le bambou apportera une touche élégante et exotique à vos soirées cocktails.

Paille en silicone

Même si elles sont appréciées des enfants, car elles sont flexibles, les pailles en silicone ne sont pas vraiment la solution idéale d’un point de vue environnemental. Même si elles polluent moins que leurs cousines à usage unique, elles sont tout de même fabriquées à base de pétrole, une ressource naturelle non renouvelable dont nous devons apprendre à nous passer, surtout quand il existe d’autres alternatives.  

Paille comestible

Même si ça n’est pas une solution réutilisable, je tenais à vous parler des pailles comestibles. On en trouve aujourd’hui fabriquées avec des fibres de pommes ou à base de sucre aromatisés qui peuvent être dégustées une fois la boisson sirotée. Ces innovations apporteront une touche de fun à vos soirées et surprendront vos invités. C’est la solution idéale si vous avez de nombreux convives, car elle n’est pas polluante.

Sans paille, s’il vous plaît

Au restaurant, prenez l’habitude de demander votre cocktail « sans paille, s’il vous plait », pour éviter l’utilisation de plastique jetable. Ayez toujours dans votre sac votre paille réutilisable si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer. Soyez indulgent avec le serveur s’il vous apporte votre verre et que vous vous rendez compte qu’il vous a mis une paille. Les habitudes ont la vie dure et il faut savoir être bienveillant envers son prochain.

L’Association « bas les pailles » recense les lieux qui se sont engagés à ne mettre une paille dans leur boisson qu’à la demande du client.